Son arrivée

Son arrivée


Richelieu, dès son arrivée à Luçon, fut frappé de la misère de ses diocésains. Il interviendra à plusieurs reprises auprès des fermiers de l’impôt pour obtenir du soulagement pour ses ouailles."Monsieur. Etant arrivé en ce lieu, et ayant reconnu la misère du bourg, la pauvreté des habitants et l’excessive taxe des tailles, laquelle ils ont payée jusqu’ici, j’ai cru devoir vous faire la présente, pour vous prier, tous en général, et chacun de vous en particulier,... de vouloir modérer la charge, laquelle ils ont été contraints de porter à leur grande incommodité.

Je me persuade que vous ne trouverez point ma requête incivile, principalement si vous considérez que votre ville, en comparaison de laquelle ce malheureux bourg n’est rien, paie beaucoup moins qu’il ne fait..."

et Richelieu d’ajouter une menace voilée : "Je désire obtenir de vous, volontairement, le soulagement que je sais que les voies de la justice ne me peuvent dénier ; je n’estime pas que vous veuillez me donner sujet d’en venir à cette extrémité, qui me fait vous prier derechef de vouloir décharger ceux pour qui je vous écris, d’une partie du faix qui les accable". Ruines et abandons de terres riches au demeurant seront les conséquences des guerres de religion dans le Marais Poitevin.

Richelieu obtiendra des privilèges en 1622 pour la mise en valeur de la pointe de l’Aiguillon. La grande entreprise des dessèchements commencera en 1640.

 

Facebook


Calendrier

Octobre, 2017
< << Aujourd'hui >> >
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Facebook

FB

Widget don

2017 Denier - Widget

Widget Conférences

  Conference eglise et societe logo Widget

Publicite

Au revoir Mgr Castet

 

Widget Newsletter

Inscrivez-vous aux newsletters

Widget Annuaire

 Widget Annuaire

Widget Rechercher document

 Widget Rechercher document

Widget Messes Info

Widget Messe Info