Les ordonnances synodales

Les ordonnances synodales


Le Concile de Trente (1545-1563)

Le concile réformateur de Trente avait beaucoup parlé des évêques et de leurs devoirs.

Le premier c’est la résidence : ils ne doivent pas délaisser plus de trois mois les âmes à eux confiées et jamais pendant l’Avent et le Carême (c’est une manière aussi d’empêcher le cumul des bénéfices).

Les autres tâches sont multiples : ne conférer les saints ordres qu’à des sujets dignes de les recevoir ; visiter au moins une fois chaque année toutes ses églises ; prêcher chaque dimanche et jour de fête ; créer un séminaire dans chaque diocèse...

Il faudra du temps pour que l’esprit du concile passe dans les faits, mais c’est cet esprit qui anime un P. Joseph, un Bérulle et aussi un... Richelieu : premier évêque réformateur au diocèse de Luçon, un demi-siècle après la clôture du concile.

 

Richelieu, évêque "tridentin"

Le jour même de son intronisation à Luçon, il s’adresse aux fidèles : "Messieurs. Venant pour vivre avec vous et faire ma demeure ordinaire en ce lieu, il n’y a rien qui me puisse être plus agréable que de lire, en vos visages, et reconnaître par vos paroles que vous ressentez de la joie...

"Et pendant huit années consécutives, il écrira pour ses fidèles (Instruction du chrétien), prêchera, visitera toutes les églises et fera paraître, dès 1610, les Ordonnances synodales. Dans le même volume était publié, sous la signature de Jacques de Flavigny, vicaire général la "Brève et facile instruction pour les confesseurs". Un texte inspiré, peut-être même dicté, par Richelieu.

 

Et Richelieu ne craint pas de mettre comme on dit "les points sur les i" et de s’arrêter à des détails triviaux : les prêtres ne devront pas "hanter les tavernes, les foires et marchés pour faire trafic ou y passer le temps en débauche, se trouver en danses, jouer aux dés, cartes et autres jeux de hasards..."

"En la célébration de la messe, ils observeront très exactement toutes les rubriques, n’en apportant point de nouvelles et d’extraordinaires" ; ils se serviront "de corporaux qui soient blancs et nets" et ne laisseront pas "traîner sur l’autel leurs aubes, chasubles, robes ni autre chose..."

Et puisqu’ils ne sont jamais dispensés de bréviaire, "même quand ils sont sur les champs et vont par pays", Richelieu conseille "de prendre l’Office du concile, tant parce qu’il s’imprime en volume plus portatif que pour ce que cet usage est préférable à tous autres".

Et pour que "les moins doctes s’instruisent" ordre est donné aux prêtres de se réunir une fois par semaine aux Sables d’Olonne, à la Chapelle-Thémer, à Ste Cécile, Apremont, St Martin-de-Brem et autres lieux "pour s’exercer en la célébration du divin service et en tout autre chose concernant l’administration des Sacrements".

 

Pour les fidèles

Les instructions recouvrent tout le domaine religieux et moral.

Les chefs de famille doivent "assister, au moins de trois dimanches l’un, à leur dite messe paroissiale" et pendant ce temps il est interdit "à tout le peuple d’être aux tavernes"...

Tout le peuple communiera "sinon tous les premiers dimanches du mois, au moins aux quatre fêtes annuelles et au cas où quelqu’un méprise de communier à Pâques", on en avertit l’évêque pour qu’il y mette bon ordre.

Les fiançailles se feront "avant le soleil couché, et à la porte de l’église tant que faire se pourra" et non pas le soir "les ténèbres et le vin ôtant tout respect"...

Face aux superstitions fréquentes dans les campagnes, l’évêque "condamne et excommunie tous ceux qui, par des brevets, ceintures ou billets, par paroles ou autres moyens superstitieux et damnables font état de guérir les fièvres et autres maladies"...

Cet aperçu suffit à montrer la personnalité d’un évêque pratique et ferme qui veut le bien de ses ouailles et aussi être obéi.

 
Ordonnance synodale

Les ordonnances synodales

Elles sont à la fois fermes et précises, voire même pittoresques dans leurs détails, mais révèlent l’état du clergé et des fidèles du temps de Richelieu.

Pour les prêtres, pas question de posséder indéfiniment bénéfices, prébendes, prieurés, sans "se faire promouvoir aux ordres sacrés" et sans "se rendre capables de la prêtrise".

Une fois prêtres, il leur faudra "s’adonner soigneusement à la piété", manifester "grand respect et révérence" dans l’administration des sacrements, "réciter tous les jours leurs offices et bréviaire", assurer la messe le dimanche et en semaine à des heures favorables pour le peuple, s’instruire mutuellement, etc...

 
 

Facebook


Calendrier

Juillet, 2017
< << Aujourd'hui >> >
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

Cathédrale de lumière

2017-08 Cathedrale de lumières - Widget

Année de l'Eucharistie

Annee de l'Eucharistie 2016-2017 Logo - Longeur fond blanc - widget

Facebook

FB

Widget don

2017 Denier - Widget

Widget Conférences

  Conference eglise et societe logo Widget

Publicite

Je fais un don !
jubile2017.og
Jubile 2017
12 au 15 août

 

Widget Newsletter

Inscrivez-vous aux newsletters

Widget Annuaire

 Widget Annuaire

Widget Rechercher document

 Widget Rechercher document

Widget Messes Info

Widget Messe Info