ACAT

 L'ACAT est une association œcuménique créée en 1974 en France.

Au cœur de son action, la lutte pour le respect de la dignité humaine
 
L'ACAT se donne pour but de combattre la torture partout dans le monde, sans distinction idéologique, ethnique ou religieuse. Par la suite, l'abolition de la peine de mort sera ajoutée à son mandat, ainsi que la défense du droit d'asile.
 
Au quotidien, l'action de l'ACAT-France par ses 9500 adhérents agissant seuls ou au sein de 400 groupes  permet de mettre fin au calvaire de plus 200 personnes chaque année.
 
28 ACAT se sont créées dans le monde entier et en 1987, la Fédération internationale de l'ACAT (FIACAT) a vu le jour. Celle-ci regroupe toutes les ACAT mondiales et contribue à faire vivre le réseau ACAT. Elle a également pour mission de les représenter dans des organismes internationaux et régionaux auprès desquels elle a un statut consultatif  (ONU, Conseil de l'Europe, Commission africaine des droits de l'homme et des peuples) ou auprès de Coalitions dont elle est membre.
 
 
 
Mission
 
L'ACAT proclame l'éminente dignité de l'être humain qui est le fondement des droits de l'Homme. Elle défend les valeurs universelles des droits de l'homme et du droit humanitaire et la nécessité de les respecter.
- Sa mission est strictement définie :
- Combattre la torture 
- Abolir les exécutions capitales 
- Protéger les victimes
 
L'ACAT enracine son combat dans sa foi, en référence à l'Evangile, et dans la déclaration universelle des droits de l'Homme.
"Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants".
Déclaration universelle des droits de l'homme, article 5, que l'ACAT s'est donné pour objectif fondamental de faire respecter.
 
"Chaque fois que vous l'avez fait à l'un de ces plus petits qui sont mes frères, c'est à moi que vous l'avez fait".
Evangile selon Saint Matthieu 25, 40
 
 
Pour qui l'ACAT agit-elle ?
Pour tous, dans le monde entier, sans distinction idéologique, ethnique ou religieuse. Son combat concerne tous les pays où son mandat peut s'exercer, dans la limite de ses moyens humains. En France, l'ACAT agit notamment dans les prisons, pour le droit d'asile, sans compter son activité de lobbying auprès du gouvernement et des institutions, concernant des situations en France ou dans le monde.
 
 
De qui dépend l'ACAT ?
 
Le financement de l'ACAT-France repose sur la générosité de ses adhérents et sympathisants : dons, adhésions, abonnements, vente de documentation et legs. Tout ceci garantit l'indépendance de l'ACAT.
 
 
 Comment l'ACAT protège les victimes ?
 
- Par la mobilisation de ses membres qui œuvrent pour faire le maximum de « bruit ». Car parler d'une victime, c'est déjà la protéger. (envoi de lettres d'interventions auprès des gouvernements, y compris le nôtre / Campagnes de mobilisation de l'opinion publique / Correspondance avec des détenus ou des condamnés à mort / Sensibilisation des autorités religieuses / Suivi des réseaux de vigilance).
- Par son activité « Asile ». Permettre à tous ceux qui risquent d'être torturés ou condamnés à mort en cas de retour dans leur pays de pouvoir prétendre à un droit d'asile, à une protection réelle.
- Par la prière qui est au cœur même de l'action.
 
 
L'ACAT est présente en Vendée..
 
La Vendée compte environ180 adhérents à l'ACAT dont plusieurs ont rejoint l'un des 6 groupes suivants :
Chavagnes en paillers
Fontenay le Comte
La Roche sur Yon
La Verrie
Luçon
Saint Laurent-sur Sèvre
 
 
L'ACAT organise chaque année la nuit des veilleurs
 
 

Facebook


Calendrier

Décembre, 2017
< << Aujourd'hui >> >
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Facebook

FB

Widget don

2017 Denier - Widget

Widget Conférences

  Conference eglise et societe logo Widget

Publicite

Cycle mariage
3 ouvrages
Faire un don

 

Widget Newsletter

Inscrivez-vous aux newsletters

Widget Annuaire

 Widget Annuaire

Widget Rechercher document

 Widget Rechercher document

Widget Messes Info

Widget Messe Info