Tricentenaire Montfortain - Rencontre

Logo tricentenaire Montfort NGL'esprit du tricentenaire

 

Copie de Arnold 6

 

 

 

 

 

 

Le Père Arnold Suhardi est le chapelain du sanctuaire de la basilique de St Laurent, il répond à nos questions et évoque ce jubilé.

 

 

Vous débutez cet anniversaire 1716-2016 par une célébration le 24 mai prochain dans la basilique, pourquoi dès maintenant ?

 

Pourquoi ? Parce que le 24 mai de cette année, on célèbre la fête de la Pentecôte. Elle est considérée habituellement comme le moment du lancement missionnaire- universel de l'Eglise, grâce à la venue du Saint-Esprit, protagoniste par excellence de la sainteté et de la mission de l'Eglise. Saint Louis Marie Grignion de Montfort est avant tout un missionnaire, et même un « Missionnaire Apostolique », titre qu'il a reçu du Pape Clément XI, le jour de son audience près du successeur de l'apôtre Pierre, à Rome, vers le 6 juin 1706.

 

En tant que missionnaire, Montfort était comme « un flambeau... un homme que le feu de la Charité a consumé, qui s'est fait tout à tous » (épitaphe). Depuis son ordination sacerdotale le 5 juin 1700, il « a prêché partout le Christ, infatigable, il ne s'est reposé que dans le cercueil » (épitaphe). L'intention de cette ouverture est donc de redécouvrir la « joie de l'Evangile » dans toute l'Eglise. Montfort attire par sa sainteté de vie. Une vie vécue en sainteté est déjà une vie missionnaire. Il est donc un modèle pour tous les baptisés dans leurs œuvres d'évangélisation dans le monde d'aujourd'hui. Le Pape François ne dit-il pas que les chrétiens ont le devoir d'annoncer l'Évangile « par attraction » (Evangelii Gaudium, 14) grâce à notre sainteté de vie ?

 

En regardant son style de vie, nous pouvons trouver la manifestation de ce que le Pape François a dit : il faut « sortir de son propre confort et avoir le courage de rejoindre toutes les périphéries qui ont besoin de la lumière de l'Évangile » (Evangelii Gaudium, 20).

 

Ensuite, la tradition orale dit qu'au jour de Pentecôte 1715, juste l'année avant la mort du saint, les frères dont les noms sont mentionnés dans son Testament ont fait leur profession religieuse à la Chapelle de ND de Toute Patience de La Séguinière pour faire partie de la petite congrégation missionnaire que St. Louis-Marie de Montfort a fondée. Le choix de ce jour de la Pentecôte ne peut certainement pas être isolé de l'esprit missionnaire animant le saint fondateur.

 

 

 Quel est l'esprit de cet anniversaire et des propositions qui vont se succéder ?

 

L'esprit de cet anniversaire est très bien décrit dans la lettre envoyée par les Supérieurs Généraux des trois congrégations montfortaines, le 31 janvier 2014. Cet esprit est bien sûr un esprit énergiquement missionnaire. On y peut lire la constatation suivante :

 

« Avant d'énumérer une série d'activités possibles, pensons à notre manière de célébrer une personne qu'on admire et qu'on aime. La première question qu'on se pose alors n'est pas : « Qu'est-ce qu'on va faire ? », mais « Qu'est-ce qui ferait plaisir à cette personne ? » Et donc, demandons-nous : « Qu'est-ce qui ferait plaisir à Montfort pour cette fête soulignant sa naissance aux cieux ? » On peut assez facilement trouver la réponse dans ce que Montfort a écrit, a fait et a désiré toute sa vie. Cela peut se résumer dans les trois points suivants :
 

1. Découvrir et accueillir l'immense amour de Dieu pour chacun de nous et pour le monde. Cet amour s'est manifesté dans le Christ, Sagesse éternelle et incarnée. Et c'est en Marie que le Christ est venu en nous et à nous, et qu'il le fait aujourd'hui encore.

2. Proclamer la joie de cette bonne nouvelle par la parole et par les gestes, par sa vie personnelle et dans ses relations avec les autres.

3. Apporter aux pauvres du monde la compassion du Père par notre accueil, notre être-avec, notre engagement concret à les défendre, à les aider, à les accompagner.

 

Trois axes pour inspirer nos projets :

 

Pour fêter Montfort, chaque entité et tous les membres de nos trois congrégations sont invités à :

 

1. Redécouvrir le chemin spirituel de Montfort, sa manière propre de grandir dans sa relation avec Dieu, et à cheminer plus entièrement dans ce chemin;

 

2. Communier à l'élan missionnaire de Montfort en se nourrissant davantage de la Parole de Dieu et en explorant des manières nouvelles de communiquer l'Évangile au monde, surtout, selon le mot du pape François, aux gens «à la périphérie» (E.G. nos 20, 30, 46, 191, 288);

 

3. S'impliquer concrètement dans des projets auprès de personnes ou de groupes de personnes défavorisées ou démunies sur le plan matériel, social, spirituel.

 

C'est donc autour de ces pôles que nous choisirons et bâtirons les activités et les projets ».

 

 

Donc, il s'agit d'accueillir l'immense amour de Dieu en Jésus-Sagesse, de témoigner de la joie de la Bonne Nouvelle et de l'apporter aux pauvres. Ce qui est adressé aux trois congrégations montfortaines, l'est aussi à toute l'Eglise. 

 

Arnold 3

Montfort a une pertinence pour notre existence aujourd'hui

 

Qu'est-ce que le Père de Montfort a à dire à notre monde contemporain ?

 

Malgré la distance culturelle énorme entre la France de l'époque de Montfort et notre monde d'aujourd'hui, on peut affirmer avec certitude que Saint Louis-Marie a encore beaucoup à dire à monde contemporain. Il a une pertinence pour notre existence aujourd'hui. Il nous rappelle la valeur éminente de l'union avec Dieu Seul, l'urgence de l'option fondamentale pour le Christ-Sagesse et l'importance de la docilité au Saint Esprit. Il nous enseigne à vivre avec la Mère du Redempteur, la Vierge Marie, en l'Esprit Saint comme une « préparation mariale » pour la deuxième venue de Jésus-Christ « régnant dans le monde » (cfr. VD 1). Il nous invite à toucher les plus pauvres avec beaucoup de compassion et de tendresse et à impliquer tous les baptisés dans l'œuvre d'évangélisation.

 

 

Regarder vers le passé sans nostalgie, afin de préparer le futur, c'est votre souhait... ?

 

avril 2011 114Bien sûr, cette célébration n'est pas « seulement un mémorial du passé et un regard sur le présent, mais surtout un élan vers l'avant, avec l'audace et la confiance à la Providence qui caractérisaient Montfort » (Lettre des trois Supérieurs Gènéraux). En tant que missionnaire, Saint Louis-Marie de Montfort est toujours optimiste, malgré les crises multidimensionnelles de son époque. Il renouvelle « l'esprit du christianisme dans les chrétiens » (RM 56) de son époque, afin que tous les baptisés soient fidèles à leur vœux et promesses baptismales. Puis il les oriente à regarder l'avenir, vers un monde renouvelé et une Eglise réformée grâce aux œuvres missionnaires de tous les baptisés qui seront des « apôtres véritables des derniers temps » (VD 58). Ils « seront un feu brûlant, ... et qui mettront le feu de l'amour divin partout » (VD 56). Le souhait du Père de Montfort est que toute l'Eglise soit de plus en plus intense dans la sainteté et de plus en plus audacieuse dans l'élan missionnaire pour construire la culture d'amour dans notre monde.  Saint Louis-Marie Grignion de Montfort, priez pour nous !

 

 

 

Facebook


Calendrier

Octobre, 2017
< << Aujourd'hui >> >
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Facebook

FB

Widget don

2017 Denier - Widget

Widget Conférences

  Conference eglise et societe logo Widget

Publicite

Au revoir Mgr Castet

 

Widget Newsletter

Inscrivez-vous aux newsletters

Widget Annuaire

 Widget Annuaire

Widget Rechercher document

 Widget Rechercher document

Widget Messes Info

Widget Messe Info