Messe chrismale 2018 : appel à la confiance et amour de l’Eglise

Le lundi saint 26 mars dernier, la messe chrismale a été célébrée dans une église des Brouzils pleine. Mgr James, l’évêque de Nantes, venu présider cette célébration majeure de l’année liturgique, a encouragé un diocèse sans évêque à la confiance et à l’amour de l’Eglise.

 

2018-03-26_Messe_Chrismale_MG_7402-Web

 


Le début de la semaine sainte a été marqué comme de coutume par la rencontre fraternelle des prêtres et des diacres, suivie de la messe chrismale. Cette année les Brouzils avaient été choisis en résonnance avec le jubilé des sœurs des Sacrés Cœurs de Jésus et de Marie. La figure du Père Monnereau a ainsi été évoquée au cours de l’après-midi par son biographe, le P. Bernard Pitaud. La rencontre fraternelle a permis de fêter les jubilaires, et au P. Bondu de donner des nouvelles du diocèse, de présenter les nouveaux prêtres en mission dans le diocèse depuis septembre ainsi que les 7 séminaristes présents.

 

 

Le père Monnereau, modèle de sainteté pour les prêtres

 

La messe chrismale, dans une église Notre Dame des Brouzils presque trop petite compte tenu de l’affluence, a revêtu un caractère tout particulier. Une messe chrismale sans évêque de Luçon dont la prochaine nomination était dans tous les cœurs et dans toutes les prières. Mais une messe non pas sans évêque puisque Mgr James, l’évêque de Nantes a présidé la célébration en bénissant les huiles saintes servant à l’onction des malades et aux catéchumènes, et en consacrant le Saint-Chrême qui servira aux sacrements comme les baptêmes et les confirmations. Un caractère particulier marqué aussi par le lieu, les Brouzils, paroisse du vénérable père Monnereau pendant 42 ans et lieu de fondation des sœurs des Sacrés Cœurs de Jésus et de Marie. Mgr James a proposé une belle et confiante homélie sur la contemplation du Christ, sur l’action de grâce et a lancé un appel insistant à aimer l’Eglise. De nombreuses religieuses de Mormaison étaient présentes, tout comme les prêtres et les diacres qui étaient près de 200, venus renouveler leurs promesses d’ordination. Le père Monnereau, dont le corps a été transféré dans la nouvelle église des Brouzils en 1911 a certes fondé une congrégation enseignante il y a 200 ans, mais est apparu aussi en ce lundi saint comme un modèle pour les prêtres. Un pasteur ayant eu le souci des âmes, des intelligences, de la formation, de l’amour de la liturgie, du beau, et de l’eucharistie. C’est d’ailleurs son calice qui a servi pour accueillir le sang du Christ.

 

GM

Texte de l'homélie de Mgr James - Messe chrismale

 

 

Homélie de Mgr James, évêque du diocèse de Nantes

 

 

Extraits de la messe Chrismale aux Brouzils

 

Facebook


Calendrier

Avril, 2018
< << Aujourd'hui >> >
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            

Facebook

FB

Widget don

2018 Denier - Widget

Widget Conférences

  Conference eglise et societe logo Widget

Publicite

Je donne
Nuit des églises

 

Widget Newsletter

Inscrivez-vous aux newsletters

Widget Annuaire

 Widget Annuaire

Widget Rechercher document

 Widget Rechercher document

Widget Messes Info

Widget Messe Info