Monseigneur Jacolin à l’écoute des doyennés

Mgr Jacolin - visites doyennés - 1Lors de sa messe d’installation le dimanche 15 juillet, le nouvel évêque de Luçon avait indiqué sa volonté d’aller rapidement à la rencontre des treize doyennés que compte le diocèse pour prendre en compte les réalités de chacun. Un engagement que Monseigneur Jacolin a commencé dès cette rentrée de septembre avec plusieurs visites, dans les doyennés de Saint Gilles, de la Roche, d’Aizenay et de Chantonnay.

 

 

Au début de son épiscopat en Vendée, Monseigneur Jacolin souhaite aller à la rencontre des fidèles. Pour lui, cela permet d’avoir « une vision des réalités et des personnes qui vivent sur ces territoires ». Etant donné le nombre important de paroisses (59 au total), ce sont les doyennés, regroupant plusieurs paroisses, qui ont été choisis afin de faciliter la mise en place rapide de ces rencontres. A chaque fois, entre 30 et 50 personnes sont présentes : prêtres, diacres, membres des équipes pastorales des différentes paroisses.

 

C’est le doyenné de Saint Gilles qui a été le premier des treize doyennés à accueillir le nouvel évêque, le 4 septembre dernier. André Blanchard, diacre dans la paroisse Notre-Dame de la Vie, raconte comment s’est déroulée la journée. « Cette rencontre a été très fraternelle. Après la présentation de la vie du canton par un élu, nous avons précisé à notre évêque les différentes pastorales, vécues sur le doyenné ». Des propositions existent déjà au niveau des doyennés, comme par exemple la pastorale des jeunes ou la préparation au sacrement du mariage. Monseigneur Jacolin souhaite poursuivre dans cet esprit de collaboration fraternelle, « toujours au service de la mission ».

 

Mgr Jacolin - visites doyennés - UNE Facebook   Mgr Jacolin - visites doyennés - 3

 

Se soutenir mutuellement pour vivre la mission

 

Le nombre de prêtres en activité étant en diminution chaque année, il faudra donc repenser dans les prochaines années l’organisation des paroisses. Certains curés ont déjà la charge de deux paroisses dans certains endroits du diocèse. A terme, l’idée des « pôles missionnaires » pourrait peut-être être mise en œuvre. Si rien n’est décidé, Monseigneur Jacolin en est sûr : « il faudra se soutenir mutuellement pour tenir le coup et ne pas laisser se rétrécir le champ de la mission ».

 

L’abbé Dominique Lubot, curé-doyen de la Roche, a accueilli l’évêque de Luçon le 13 septembre pour la rencontre de doyenné. Il confirme que « monseigneur Jacolin veut accompagner les évolutions nécessaires dans le diocèse ». L’abbé Lubot, comme les autres doyens qui l’ont rencontré, apprécie l’écoute et l’attention portée par l’évêque à chacune des réalités. « Il écoute beaucoup pour apprendre à connaître. Il n’a pas de jugement sur les personnes, il a un grand respect de ce qui se vit. C’est un homme d’expérience, au discernement aigu, avec une parole très ajustée ».

 

Après la Roche, Monseigneur Jacolin s’est rendu dans le doyenné d’Aizenay le 21 septembre, puis dans celui de Chantonnay le 27 septembre et dans la paroisse Sainte Marie des Olonnes le 28 septembre. La prochaine rencontre est prévue dans le doyenné de Fontenay-le-Comte le 16 octobre. L’ensemble des doyennés devrait être visité d’ici Noël, selon le souhait de Mgr Jacolin.

 

Mgr Jacolin - visites doyennés - 2

 

Facebook


Calendrier

Octobre, 2018
< << Aujourd'hui >> >
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Agenda - Evêque de Luçon

Mgr Jacolin Widget - Agenda

Facebook

FB

Widget don

2018 Denier - Widget

Widget Conférences

Soirees eglise et societe logo - Widget

Publicite

Relais Pascal 2020
Formation Théo
Forum Wahou

 

Widget Newsletter

Inscrivez-vous aux newsletters

Widget Annuaire

 Widget Annuaire

Widget Rechercher document

 Widget Rechercher document

Widget Messes Info

Widget Messe Info