Les jeunes Vendéens, chercheurs de Dieu !

Comment rejoindre les attentes des jeunes catholiques aujourd’hui dans un monde matérialiste et hyper connecté ? Comment les accompagner spirituellement pour qu’ils trouvent leur vocation ? Comment les aider à être des disciples-missionnaires à la suite du Christ ? Autant de  questions qui ont été posées lors du dernier synode à Rome, cet automne, sur le thème « les jeunes, la foi et le discernement vocationnel ».

 

Dans le diocèse de Luçon, ce sont les Assises des jeunes qui ont permis en février 2018 de dresser un état des lieux. Aujourd’hui, le constat est clair : les jeunes cathos ont soif de spiritualité mais aussi de temps forts et festifs pour célébrer leur foi. Pour mieux comprendre, Catholiques en Vendée donne la parole à des jeunes, qui, avec enthousiasme, témoignent de la foi et de l’espérance qui les animent.

 

2018-12 Jeunes Vendéens - Valerry Wilson - UNE Facebook

 

3 questions à l’abbé Valerry Wilson, prêtre aux Herbiers,
responsable du Pélé Jeunes à Lourdes depuis deux ans

 

Quelle est la réalité des jeunes catholiques aujourd’hui dans le diocèse ?

Je dirais qu’il y a différents profils de jeunes : il y a ceux qui se posent des questions, sur Dieu, sur le sens de la vie ; il y a aussi ceux qui ont rencontré le Christ, lors d’un pèlerinage, ou au sein d’un lieu d’Eglise comme l’aumônerie, les mouvements de jeunes, et qui cheminent dans la foi, pour recevoir les sacrements par exemple ; il y a enfin les jeunes ancrés dans l’Eglise, depuis leur plus jeune âge, au sein de leur famille, et qui continuent leur vie de foi une fois étudiants puis adultes. Je crois que l’accompagnement personnel de ces jeunes, de les rejoindre là où ils en sont, est primordial, tout comme notre manière de les accueillir et de ne pas les juger. Tout cela demande du temps, mais aujourd’hui, cela me semble indispensable !

 

Ce n’est pas toujours facile pour eux de dire qu’ils sont croyants. Quels sont les lieux où ils peuvent vivre leur foi et se ressourcer ?

Nous avons la chance que notre diocèse soit riche de propositions diverses et variées qui peuvent répondre à tous. Par exemple, au lycée Jean XXIII aux Herbiers, nous avons lancé le parcours Alpha, pour les jeunes qui se posent des questions sur le sens à donner à leur vie, mais aussi des questions philosophiques et spirituelles d’une grande profondeur. Mais je crois que devons afficher plus clairement notre foi ! Au sein du lycée, nous devons proposer plus de messes au cours de l’année, car les jeunes pratiquants demandent à vivre une démarche de foi dans la durée, régulièrement, ils ne veulent pas quelque chose de simpliste ! Ils ont tous soif de profondeur, d’intériorité et sont heureux de pouvoir vivre un cœur à cœur avec le Christ, par Ses sacrements, comme l’eucharistie ou le sacrement de la réconciliation. Certains se retrouvent au sein de mouvements de jeunes, d’autres sont des inconditionnels du Pélé Jeunes à Lourdes, d’autres encore rejoignent les Frats ou les groupes de Jeunes pros qui voient le jour régulièrement dans le diocèse et qui répondent à leurs attentes, alliant des temps de prière et des temps fraternels.

 

Justement, quelles sont les attentes des jeunes vis-à-vis de l’Eglise aujourd’hui ?

Certains n’en ont pas ! Parfois, notre discours leur semble dépassé. Heureusement, d’autres ont à cœur d’être fidèles à l’enseignement du Christ, du Pape. Aujourd’hui, je crois qu’il faut nous interroger aussi sur la place que nous laissons à ces jeunes au sein de nos communautés, paroisses, etc… Ils ont toute leur place et apportent une vraie richesse à notre Eglise !

 

En 2019, le Pélé Jeunes à Lourdes s’ouvre aux 4e-3e ! RDV du 8 au 12 avril prochains.
Page Facebook : Pélé jeunes de Vendée à Lourdes

 

2018-12 Jeunes Vendéens - UNE Facebook

 

Se retrouver avec ceux qui partagent la même foi permet de grandir ensemble.

Louis-Marie, 21 ans,
jeune professionnel aux Herbiers

Se réserver du temps pour nourrir notre foi en couple.

Claire et Bertrand,
jeunes mariés, à Challans

Bloc blanc
Bloc blanc

J’attends de l’Eglise qu’elle m’aide à aller vers la sainteté.

Aïko, 16 ans, du doyenné d’Aizenay

J’essaie que Dieu soit au centre, que ma vie s’articule autour de Dieu et non l’inverse.

Fanny, étudiante à la Roche-sur-Yon

   

Les jeunes ont besoin de cohésion dans l’Eglise pour vivre l’unité.

Damien et Marine, étudiants,
du doyenné de Challans

J’assume mon choix de demander le baptême, cela m’aide à gagner confiance en moi.

Laura, lycéenne aux Herbiers, catéchumène

   

Le scoutisme me permet de donner ce que j’ai reçu.

Guillaume, 19 ans, chef scout chez les SUF (Scouts Unitaires de France)

J’aime partager avec d’autres des moments de joies et de prières, sans jugement.

Alice, 15 ans, du MEJ
(Mouvement Eucharistique des Jeunes)

 

 

Madeleine Verdier, 18 ans, étudiante à l’ICES, membre des Scouts et Guides d’Europe,

était à Rome fin octobre pour la clôture du synode avec une délégation de jeunes, appelés par la Conférence des évêques de France « L’Eglise est notre mère, il faut la défendre ! »

 

Notre rôle consistait à montrer la variété des mouvements de jeunes qui existent au sein de l’Eglise de France. Avec notre diversité mais tous unis par la personne du Christ, nous étions à Rome pour témoigner de notre confiance en l’Eglise, notre soutien au Pape François et à nos évêques. « L’Eglise est votre mère, il faut la défendre ! », nous ont-ils dit aussi. Je retiens du texte du synode plusieurs choses : d’abord la nécessité d’un accompagnement spirituel.

Notre société nous permet d’avoir des liens partout, tout le temps, dans un monde virtuel, mais en réalité, nous sommes de plus en plus seuls ! Nous devons donc nous poser les bonnes questions afin de savoir quelle est notre vocation. Le discernement commence à partir du moment où nous acceptons de nous poser la question : « Que vais-je faire de ma vie ? Comment répondre à l’appel du Christ ? ». Les évêques nous rappellent que toutes les vocations s’insèrent dans l’unique et universel appel à la sainteté. Le texte du synode insiste aussi sur la nécessité de transmettre la beauté du message chrétien sur la sexualité. Cela concerne tout le monde !

Aujourd’hui, nous avons des difficultés à faire comprendre ce que l’Eglise nous invite à vivre, c’est un chemin exigeant et difficile : mais l’Eglise veut notre bonheur, elle n’érige pas des lois pour nous embêter mais pour nous aider à grandir en liberté ! Nous, jeunes catholiques, nous devons être des témoins crédibles, en ayant une unité de vie, et pas seulement le dimanche, mais au quotidien et partout ! A mes yeux, tout cela est possible, même s’il y a du combat, si l’on a une vie de prière : cette relation intime avec le Christ, cet ami exigeant mais aimant, qui nous permet de témoigner de la joie de l’Evangile !

 

2018-12 Jeunes Vendéens - Rome

 

Extrait du dossier de Catholiques en Vendée n°171 - Décembre 2018

 

Facebook


Calendrier

Juillet, 2019
< << Aujourd'hui >> >
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Agenda - Evêque de Luçon

Mgr Jacolin Widget - Agenda

Facebook

FB

Widget don

Denier 2019 - Widget

Widget Conférences

Soirees eglise et societe logo - Widget

Publicite

Denier
Pastorale du Tourisme

 

Widget Newsletter

Inscrivez-vous aux newsletters

Widget Annuaire

 Widget Annuaire

Widget Rechercher document

 Widget Rechercher document

Widget Messes Info

Widget Messe Info