2020-01 - Lettre pastorale : 3 questions à Mgr François Jacolin

Au début de l’Avent, Mgr François Jacolin a publié sa première lettre pastorale intitulée « Ensemble pour un nouvel élan missionnaire dans nos paroisses ». Dix-huit mois après son arrivée dans le diocèse de Luçon, Mgr Jacolin invite les fidèles à méditer particulièrement sur trois axes, dans cette lettre d’une trentaine de pages : communion et mission, la diversité des vocations dans la communion missionnaire et la paroisse comme communauté missionnaire. A l’approche de la fête de Noël, cette lettre pastorale est une belle invitation à rechercher « en toute chose la communion missionnaire » pour l’annonce de l’Evangile du Christ.

 

CEV-n°183 - Dossier lettre pastorale - UNE Facebook

 

3 questions à Mgr François Jacolin
évêque de Luçon

 

Mgr, avec cette lettre pastorale, vous donnez un cap avec ces deux mots en exergue « communion et mission » ?

 

Tout part de la communion, la communion en Dieu Père, Fils et Saint Esprit, et c’est cela que Dieu dans son dessein d’amour, veut nous faire partager depuis la création. Ce n’est pas simplement être bien ensemble, mais c’est vraiment avoir une relation entre frères à l’image de l’amour qu’il y a entre le Père, le Fils et l’Esprit Saint, en Dieu qui est amour. Cette communion d’amour, à l’image de la Trinité, c’est le mystère même de Dieu. Et justement la mission de Jésus, dont on va fêter la naissance, est de venir nous révéler le vrai visage de Dieu, qui est celui d’un Père et de nous donner l’Esprit Saint pour que nous vivions de cet amour à son image. Et pour cela il nous a donné son Esprit. Donc, tout part de cette communion d’amour en Dieu et ensuite la mission, c’est celle de Jésus le Fils de Dieu. Il est venu nous révéler encore une fois le vrai visage de Dieu et nous faire entrer dans la vie de Dieu, de communion d’amour en Dieu, en nous faisant vivre de la vie filiale qui est la sienne.

 

 

Pour la mission, comment annoncer le Christ aujourd’hui ?

 

Il y a deux faces d’une même réalité ; si on annonce, sans vivre ce que l’on annonce, cela ne va pas. Il faut que l’on fasse des examens de conscience très sérieux. C’est donc d’abord le témoignage de vie, le rayonnement de la vie évangélique qui prépare l’évangélisation. Mais cela est inséparable d’une annonce explicite de la foi. Je crois qu’à la fois, il faut avoir du courage, de l’humilité pour se lancer dans cette annonce à nos frères et sœurs de ce qui nous fait vivre de la joie de l’Evangile, avec simplicité sans chercher midi à quatorze heure, en sachant qu’il y a cette force de la parole, l’Evangile qui nous dépasse bien sûr. Mais le Seigneur veut passer par nous, Il veut que l’on sème cette parole par l’exemple et par la parole auprès de nos frères et de nos sœurs qui ne connaissent pas encore ou qui ont oublié le message de l’Evangile.

 

 

Dans la partie consacrée à « la paroisse comme communauté missionnaire », vous évoquez l’avenir des paroisses dans le diocèse qui pourraient passer de 59 actuellement à une quarantaine. Comment envisagez-vous les choses ?

 

N’oublions pas, comme le dit Vatican II, que le sacrifice eucharistique est la source et le sommet de toute vie chrétienne, de toute vie de communauté chrétienne. Cela ne veut pas dire que tout se réduit à l’eucharistie, mais tout doit être imprégné de cet esprit eucharistique. Je ne souhaite pas que tout soit rapporté au centre de la paroisse, mais je crois qu’il y a à inventer à l’intérieur de ces paroisses : des communautés de proximité, structurées, pour garder cette proximité de l’Evangile avec les gens, avec des laïcs engagés, en lien avec des prêtres de la paroisse.

 

 

En nous envoyant annoncer l’Evangile, notre évêque nous donne sa confiance.

Guillaume Laucoin, diacre permanent à Challans

 

 

Nous devons encore plus avancer ensemble, unis, en vraie et profonde communion.

Marie-Dominique, laïque en mission ecclésiale, les Herbiers

 

 

Nous sommes invités à devenir une communauté fraternelle missionnaire.

Père Nicolas Pasquiet, curé-doyen de la Roche-sur-Yon

 

Une spiritualité de la communion pour une évangélisation renouvelée.

Sœur Isabelle, religieuse des Sacrés-Cœurs de Jésus et de Marie

 

 

Depuis toujours, nous avons une Bonne Nouvelle à partager : l’Amour de Dieu pour chacun de nous.

Marie-Dominique et Thierry, La Ferrière

 

L’Arbre de vie
En conclusion de sa lettre, Mgr Jacolin propose une méditation sur l’Arbre de vie, de la mosaïque de l’église Saint Clément à Rome. « C’est le mystère de l’Eglise qui est ici signifié. Dans cette scène est préfigurée la dimension sacramentelle de la vie de l’Eglise : du sacrifice du Christ représenté par son sang versé jaillit le fleuve d’eau vive ». La lettre pastorale de Mgr Jacolin est disponible dans les paroisses et sur le site du diocèse, avec également une méditation proposée.

 
 
2019 Lettre pastorale - Mgr Jacolin - Facebook sans fond
 

Facebook


Widget don

 

Bouton widget denier V2 2020

Baptême, mariage, etc

Bouton arrondi sacrement

Widget Appeler

Bouton arrondi téléphone

Widget Messages vidéos

Bouton Message vidéo

Calendrier

Août, 2020
< << Aujourd'hui >> >
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

Lutter contre la pédophilie

Lutter contre la pedophilie - Widget

Agenda - Evêque de Luçon

Mgr Jacolin Widget - Agenda

Facebook/Twitter

Widget FacebookWidget Twitter

Publicite

Eté
Formations

 

Widget Newsletter

Inscrivez-vous aux newsletters