2020-03 - Covid 19 : Prière et confiance dans l’épreuve

Au cœur du confinement que vit notre pays depuis quelques jours, et pendant ce carême si particulier, les catholiques mettent leur confiance dans le Seigneur. Vies professionnelle et familiale chamboulées, vies diocésaine et paroissiale qui prennent d’autres formes… Pendant cette grave crise sanitaire, le lien de la communion fraternelle demeure puissant, face à l’épreuve.

 

 

En seulement quelques jours, le quotidien des Français a été bouleversé. En plein cœur du carême, et alors que notre pays compte déjà de nombreuses victimes du coronavirus, les catholiques sont invités à poser des actes de foi et d’espérance, en vérité. C’est l’heure de la grande épreuve, de l’abandon, de la confiance en la divine Providence. L’heure de se recentrer sur l’Essentiel.

 

« Cette crise sanitaire nous rappelle d’abord la fragilité de la vie, cette vie qui nous vient de Dieu », estime Véronique, mère de famille. « Alors que tout est arrêté, de manière contrainte mais pour le bien commun rappelons-le, ce temps de confinement me permet de faire le point sur ce qui est vraiment important dans ma vie aujourd’hui, de rendre grâce, de vivre pleinement les petites joies du quotidien ! ». 2020-03-20 Covid-19 Prière confiance - Croix bougiesLa jeune femme ajoute : « Si parfois je peux ressentir de l’angoisse, de la peur pour mes proches ou mes amis, notamment ceux qui se donnent sans compter dans le milieu médical, j’essaie de chasser très vite ces pensées noires. La prière et l’abandon m’aident beaucoup à retrouver la paix du cœur dans ces moments difficiles ». Comme beaucoup de familles, Véronique a changé son emploi du temps hebdomadaire. « Après le travail des enfants le matin, nous avons écrit sur le planning la messe, diffusée sur les réseaux sociaux, le plus souvent à midi ». En effet, plusieurs paroisses vendéennes proposent aux fidèles de suivre l’eucharistie, célébrée une fois par jour. C’est le cas notamment à Challans, la Roche-sur-Yon, Noirmoutier, Chavagnes, les Sables, Luçon ou encore Montaigu (se renseigner auprès des paroisses). « Cette communion spirituelle, véritable pause au cœur de la journée, est indispensable pour moi », dit Véronique. Pour Solène, mère de famille, « pouvoir regarder la messe, notamment le dimanche, reste un enjeu. Nous expérimentons la communion spirituelle. Il est plus que jamais important de rester branché sur Jésus ! ».

 

 

Communion spirituelle et fraternelle

 

Comme elle, beaucoup de fidèles trouvent dans les moyens de communication un vrai ressourcement spirituel pour affronter ces moments d’épreuve. De nombreuses propositions sont faites par les paroisses, le diocèse de Luçon, l’Eglise de France ou par la voix du Pape François, que ce soient des enseignements, des conseils, des méditations d’Evangile, des chaînes de prière ou des neuvaines, comme celle commencée le 17 mars et qui se conclura le jour de l’Annonciation le mercredi 25 mars. (Voir le site de la conférence des évêques de France).

 

2020 RCF Vendee - Messe directDe même, RCF Vendée reste mobilisée pour proposer aux fidèles des temps de prière régulièrement et donner la parole aux auditeurs, dans des émissions spéciales nationales interactives, du lundi au vendredi, de 9h à 11h, et de 21h à 22h. En plus du chapelet depuis Lourdes à 15h30 et du commentaire de l’Evangile à 8h45 et 12h10, de nouveaux rendez-vous font désormais leur apparition : en semaine avec la prière des Laudes à 7h45 et la messe quotidienne à 11h ; le dimanche, avec la messe célébrée à 10h, depuis les studios de RCF Vendée. « L’information vendéenne a pris une coloration spéciale, mais elle relaie les belles initiatives sur notre diocèse qui se font et qui se feront face à cette épreuve nationale », indique Grégoire Moreau, directeur de la radio.

 

2020-03-20 Covid-19 Prière confiance - Prière enfantsLa prière en famille, appelée plus que jamais à être « église domestique », reste un appui pour nombre de Vendéens, comme Stanislas par exemple. « Avec mon épouse et mes enfants, nous mettons l’accent sur la prière personnelle et en famille : le matin au réveil, puis le chapelet à 15 h 30 en nous unissant au chapelet dit à la grotte de Lourdes tous les jours. Chaque soir, nous nous tournons de nouveau vers Marie pour lui redire une dizaine afin qu’elle donne la paix à notre famille et qu’elle intercède pour le monde entier ». Même chose dans la famille de Solène, qui confie : « Nous vivons ce temps de confinement en nous appuyant sur la prière familiale mais aussi sur la prière de compassion. Ainsi, le matin, avant le travail des enfants, nous prenons un temps de louange ensemble, où nous lisons l’Evangile du jour. Nous continuons assidûment les bénédicités, en bénissant spécialement les gens grâce à qui nous pouvons manger, et le soir avant d’aller dormir, nous récitons une dizaine en famille pour les malades et les soignants », explique la jeune femme. « Bien sûr, nous essayons aussi de garder notre prière personnelle, et cela est même plus facile, car nous avons plus de temps ! ».

 

De son côté, Sophie estime que ce temps particulier peut être l’occasion de se convertir. « La tentation est grande d'entrer dans la peur, la déprime, les râleries...Toutes nos activités sont annulées, nos rencontres familiales et amicales n'existent plus, nos rythmes sont chamboulés. Tout est à réinventer. Il va falloir faire preuve de beaucoup de patience, de créativité et surtout ouvrir nos cœurs à recevoir et donner beaucoup d'amour. Cette pause forcée me donne l'occasion de prier plus. J'ai encore plus le désir (et un grand besoin) de m'accrocher au Christ. Sans Lui, je ne tiendrai pas. Lui seul peut m'aider à vivre chaque journée l'une après l'autre ».

 

 

Prendre soin des plus fragiles

 

Ce temps de confinement permet de se décentrer de soi-même, de se tourner vers les autres, de vivre une vraie communion fraternelle et de prendre soin des plus fragiles et des personnes isolées, d’une manière renouvelée. Stanislas explique : « Nous sommes en communication quotidienne via WhatsApp, Facebook pour échanger avec nos familles, nos amis. Nous tissons des liens avec nos voisins pour connaitre leurs besoins, surtout les personnes seules. Par-dessus tout, nous gardons l’Espérance, nous sommes le Corps du Christ ! ». Les fidèles portent aussi particulièrement les prêtres et les communautés religieuses, dans ce contexte particulier. Le Père Joseph, qui habite seul à Saint-Révérend, témoigne ainsi : 2020-03-20 Covid-19 Prière confiance - Prêtre« Je vis aussi bien que possible ce temps de confinement dans ma maison devenue un « ermitage ». J’ai la chance d’avoir l’eucharistie à domicile dans ma petite chapelle, et les occupations ne manquent pas avec le téléphone, l’ordinateur, et le jardin. Je fais des visites en numérique ! Nous prions pour celles et ceux qui sont malades, et pour ceux qui continuent à nous servir et nous soigner courageusement. Notre carême a pris une tournure imprévue, avec des jeûnes inédits. Mais l’Espérance de Pâques est intacte ! », conclut le Père Joseph. Bientôt, après les ténèbres et le temps de l’épreuve, la lumière du Christ ressuscité brillera !

 

ADL

 

Il est plus que jamais important de rester branché sur Jésus.

Solène, mère de famille

 

 

Notre carême a pris une tournure imprévue, avec des jeûnes inédits.
Mais l’Espérance de Pâques est intacte !

Père Joseph, prêtre à Saint-Révérend

 

Facebook


Widget don

 

Bouton widget denier V2 2020

Baptême, mariage, etc

Bouton arrondi sacrement

Widget Appeler

Bouton arrondi téléphone

Widget Messages vidéos

Bouton Message vidéo

Calendrier

Juillet, 2020
< << Aujourd'hui >> >
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    

Lutter contre la pédophilie

Lutter contre la pedophilie - Widget

Agenda - Evêque de Luçon

Mgr Jacolin Widget - Agenda

Facebook/Twitter

Widget FacebookWidget Twitter

Publicite

Merci
Ordination Presbytérale
Eté

 

Widget Newsletter

Inscrivez-vous aux newsletters