AIZENAY : des témoignages de la vie liturgique

A l'image de la décoration intérieure des églises, avec les retables notamment, le XVIIème, puis le XVIIIème siècle furent également des périodes d'épanouissement pour l'orfèvrerie religieuse. En Bas-Poitou, de nombreuses paroisses passèrent commande auprès des maîtres orfèvres sablais, nantais, et même parisiens.  A Aizenay, l'église ancienne a disparu, mais le « trésor » de la paroisse a été conservé, et mis en valeur dans deux belles armoires vitrées aménagées spécialement pour accueillir celui-ci.  Ces pièces d'orfèvrerie, datant du XVII au XIXe siècle, témoignent de la richesse de la communauté des habitants qui a permis d'acheter ces magnifiques objets liturgiques, et aussi du souci des curés successifs de rendre toujours plus digne et plus beau le culte rendu à Dieu.  Parmi les pièces maîtresses de ce « trésor », une très imposante lampe de sanctuaire, de 1732, pour marquer la présence de Jésus dans le tabernacle ; une croix de procession toute décorée de fleurs de lys, offerte selon la tradition par Louis XIII à la paroisse en 1622 ; un ostensoir finement serti et ouvragé de la seconde moitié du XIXème siècle, sur les pieds duquel sont représentés les quatre évangélistes ; et toute une belle collection de ciboires, patènes et calices.

 

 

 

Un des quatre évangélistes, ici St Jean, représenté sur un des pieds d'un très bel ostensoir du XIXe siècle.

 

Facebook


Calendrier

Novembre, 2017
< << Aujourd'hui >> >
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      

Facebook

FB

Widget don

2017 Denier - Widget

Widget Conférences

  Conference eglise et societe logo Widget

Publicite

Don
Cycle mariage
Conférence
Cloture Jubilé
3 ouvrages

 

Widget Newsletter

Inscrivez-vous aux newsletters

Widget Rechercher document

 Widget Rechercher document

Widget Messes Info

Widget Messe Info