Cécile Martineau : « Que les jeunes découvrent le bonheur de la foi ! »

cecile martineau

La jeune femme de 22 ans, originaire de Mouchamps, se prépare à passer à la fin du mois d'avril le concours pour devenir enseignante. Engagée au sein de la pastorale étudiante, mais aussi dans le conseil pastoral diocésain, elle témoigne qu'une vie engagée en Eglise auprès des jeunes porte du fruit.

 

Cécile Martineau a grandi dans le bocage vendéen, entre Mouchamps où habitent ses parents et Chantonnay où elle est passée par le collège Saint Joseph et le lycée Sainte Marie. Elevée dans la foi chrétienne,  « au départ plutôt pour suivre » ses parents, c'est après sa confirmation qu'elle va véritablement découvrir le bonheur de la foi. « Avec mes amies, elles aussi confirmées, nous ne voulions pas qu'après la confirmation, il n'y ait plus rien. Nous sommes donc parties à Lourdes avec le Pélé Jeunes en avril pendant trois années consécutives », se souvient Cécile. Dans la cité mariale, elle vit des moments forts de prière et de partage avec d'autres jeunes. « A l'adolescence, un âge où l'on se cherche un peu, cela fait vraiment du bien de retrouver des jeunes qui partagent la même foi en Dieu. » Se créent alors des belles amitiés qui la conduisent jusqu'aux JMJ de Madrid en 2011 avec son groupe d'aumônerie. C'est à cette époque que, bac en poche, Cécile décide d'intégrer l'ICES à la Roche-sur-Yon, pour une licence de physique-chimie. Pourquoi ce choix ? « C'était l'ICES ou bien une fac publique à Nantes ou à Angers. L'ICES me semblait plus approprié, en raison de ses liens forts avec l'enseignement catholique de Vendée », explique-t-elle. La jeune femme se destine ainsi depuis toujours à devenir enseignante, comme sa maman. « Je souhaite aider les enfants à grandir du mieux possible. »

 

Des jeunes touchés par la grâce

 

Au début de sa vie étudiante, Cécile frappe à la porte de l'aumônerie, au 138 boulevard d'Italie. Les responsables de l'aumônerie participent pendant l'année à une formation Alpha Campus, pour faire découvrir ou redécouvrir la foi chrétienne aux jeunes et en septembre 2012, un parcours Alpha Campus est lancé à la Roche-sur-Yon. Cécile s'engage alors dans cette proposition, basée sur les mêmes principes que le parcours Alpha classique. « La pastorale de la nourriture, puis un temps d'échange et de réflexion sur Dieu, l'Eglise » et cela pendant huit soirées et un week-end. Cécile invite des amis, plus ou moins proches de l'Eglise. « J'ai reçu des beaux témoignages de certains qui venaient juste pour voir, qui ont découvert quelque chose et qui ont été vraiment touchés par la grâce », explique-t-elle.

 

A l'automne dernier, le parcours Alpha Campus a accueilli 40 invités chaque soir et une vingtaine de jeunes ont rempli le rôle des serviteurs, preuve que le concept séduit !

 

Cécile est aussi appelée, il y a plus de deux ans, pour le conseil pastoral diocésain, au titre de représentante du monde des étudiants et de la jeunesse. La jeune femme découvre, au sein de cette instance de conseil auprès de Mgr Castet, des réalités différentes de celles qu'elle côtoie au quotidien. « Au cours de nos rencontres qui se déroulent deux à trois fois par an, nous réfléchissons en profondeur sur la vie de notre Eglise diocésaine. Il y a des échanges divers, cela est intéressant de voir toutes les initiatives qui ont lieu. C'est vrai, il y a toute une réflexion à mener pour que les jeunes aient leur place, au même titre que les personnes plus âgées », analyse Cécile.

 

Pour l'heure, elle termine sa première année de master des « métiers de l'éducation, de l'enseignement et de la formation », à l'Institut l'Aubépine. Le concours aura lieu à la fin du mois d'avril et les résultats seront connus en juillet. Cécile souhaite vraiment intégrer l'enseignement catholique. « Les cours de cette année ont vraiment conforté mon envie d'y travailler. C'est important de pouvoir enseigner les valeurs de l'Evangile, dans la liberté de chacun, mais aussi bien sûr de proposer une ouverture. »

 


Entre ses révisions, Cécile profite de chaque week-end pour retourner chez ses parents à Mouchamps et par la même occasion, jouer au basket, sport qu'elle pratique depuis l'âge de six ans. « Cela me permet de trouver un équilibre dans une vie bien remplie ! »


Anne Detter-Leveugle

 

Facebook


Calendrier

Novembre, 2017
< << Aujourd'hui >> >
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      

Facebook

FB

Widget don

2017 Denier - Widget

Widget Conférences

  Conference eglise et societe logo Widget

Publicite

Don
Cycle mariage
Conférence
Cloture Jubilé
3 ouvrages

 

Widget Newsletter

Inscrivez-vous aux newsletters

Widget Annuaire

 Widget Annuaire

Widget Rechercher document

 Widget Rechercher document

Widget Messes Info

Widget Messe Info