Clément Rollin : « La ville de Rome nous permet de connaître nos racines chrétiennes »

Clément Rollin

 

Étudiant en droit, Clément Rollin, Vendéen d'origine et aîné de quatre enfants, aura vingt ans d'ici quelques semaines. Son temps se partage entre ses études, des soirées à l'aumônerie des étudiants à la Roche-sur-Yon, mais aussi plus étonnant, sa passion pour la ville de Rome. Une passion qu'il peut faire découvrir grâce à l'association "Rencontres romaines".

 

Si un week-end à Rome est prévu pour vous dans les prochains mois, il y a un nom et un lieu à ne pas manquer : l'association "Rencontres romaines", qui réside dans le parc de l'église de la Trinité-des-Monts, qui surplombe la ville avec une vue magnifique. Le principe est simple : des guides français bénévoles font visiter les lieux incontournables (ou pas !) de la Ville Eternelle. Clément est désormais l'un d'entre eux. Il raconte comment : « J'ai visité pour la première fois Rome avec mes grands-parents lorsque j'avais 16 ans. Des guides de "Rencontres romaines" nous ont fait découvrir des lieux magnifiques, ils avaient une approche très naturelle, sans être professionnelle, pour le faire, et c'était très agréable ». Séduit, Clément décide d'envoyer sa candidature pour, lui aussi, devenir guide, mais il est à l'époque trop jeune, selon les responsables de l'association. Gardant son idée en tête, le jeune homme postule l'année suivante et cette fois, est retenu pour la formation. « L'été dernier, j'ai donc eu la chance de pouvoir passer une semaine de formation à Rome, avec un groupe d'une vingtaine de jeunes, futurs bénévoles de "Rencontres romaines". Tous les matins, nous avions des visites des différentes églises, basiliques, à 100 à l'heure, il fallait prendre des notes, des anecdotes pour pouvoir ensuite les raconter... en une semaine, j'ai fait 100 kilomètres dans les rues de Rome ! », raconte-t-il avec enthousiasme. Le jeune homme, passionné d'histoire depuis son plus jeune âge, est particulièrement touché par la découverte d'églises, souvent méconnues et loin des circuits classiques des visites romaines : « Prenons l'église Saint Charles aux quatre fontaines par exemple, un édifice baroque, sans marbres ni dorure, dont les courbes et la lumière permettent une belle mise en valeur. J'ai appris à la découvrir avec "Rencontres romaines" et depuis, j'ai approfondi mes connaissances dans les livres », explique-t-il.

 


Témoigner de la vie des premiers chrétiens

 

En février dernier, Clément a passé une semaine de ses vacances à Rome pour faire visiter aux touristes les lieux témoins de la vie des premiers chrétiens. « Je m'attache vraiment à témoigner de ce qu'ils ont vécu au péril de leur vie, en se cachant pour vivre leur foi au Christ. Aujourd'hui, nous, chrétiens, avons besoin de connaître nos racines. » Avec simplicité et un regard sincère, Clément veut donc s'attacher à « mettre dans les yeux des personnes des étincelles, pour qu'ils soient touchés, comme lorsque l'on vous raconte une

 

 belle histoire. Lorsque je me promène dans Rome, je ne veux pas être seulement un touriste mais aussi un pèlerin, en marche, à la découverte de nos origines. C'est pourquoi j'aime cette ville ». Et le jeune homme de citer le livre de vie de la maison d'accueil de la Trinité des Monts, où se situe l'association "Rencontres romaines" : « Accueille et partage. Dieu s'est fait homme pour que, dans l'homme, tu découvres Dieu. En accueillant les hommes, tu rencontres donc Dieu. Il importe peut-être davantage que tu cherches à être accueilli plus qu'à accueillir. Accueilli pour ce que tu es. Sois vraiment qui tu es. Alors tu seras reconnu en vérité ».

 

 

« Le don gratuit rend heureux »

 

Au sein de "Rencontres romaines", les guides sont bénévoles et nourris, logés, blanchis, les bénéfices des visites étant reversés pour le fonctionnement de l'association. A ceux qui lui disent que « ça ne rapporte rien », Clément répond : « C'est du don gratuit et cela rend heureux ! ». L'expérience du don, il l'a réellement expérimentée au cours de l'été 2013 lorsqu'il participe avec ses amis scouts aux JMJ organisées à Saint Malo. « Nous avons passé une semaine au Foyer de Charité de Tressaint. Là, grâce à la vie de Marthe Robin, fondatrice des foyers, j'ai découvert des personnes entièrement données aux autres, qui aiment leur prochain et n'attendent rien en retour. » A Tressaint, Clément confie aussi avoir fait une vraie rencontre avec le Seigneur. « Moi qui avais été baptisé et avais reçu pendant toute ma jeunesse les sacrements de l'initiation chrétienne, je vivais ma foi de manière un peu machinale. C'est à partir de ce moment-là que je suis passé à une foi vraiment adulte, une relation vraiment personnelle avec le Christ. C'est là aussi que j'ai mieux compris les paroles du Christ, le chemin qu'Il nous invite à prendre au quotidien pour Le suivre. » Pas une conversion radicale comme Saint Paul donc, mais plutôt un retour en vérité sur ses convictions profondes. Aujourd'hui, alors qu'il se prépare à marcher avec les étudiants de l'Ouest lors du pèlerinage au Mont Saint Michel les 11 et 12 avril prochains et fort de ses expériences vécues en Église, Clément cherche à vivre chaque jour cette invitation à « voir et aimer les autres avec le coeur plus qu'avec les yeux. C'est difficile, un combat de tous les jours, mais le Seigneur m'aide ».

 


Anne Detter-Leveugle

 
 

Facebook


Calendrier

Novembre, 2017
< << Aujourd'hui >> >
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      

Facebook

FB

Widget don

2017 Denier - Widget

Widget Conférences

  Conference eglise et societe logo Widget

Publicite

Don
Cycle mariage
Conférence
Cloture Jubilé
3 ouvrages

 

Widget Newsletter

Inscrivez-vous aux newsletters

Widget Annuaire

 Widget Annuaire

Widget Rechercher document

 Widget Rechercher document

Widget Messes Info

Widget Messe Info