Loïc Prugnières : « C'est en étant au service des autres que le désir de servir le Christ et l'Eglise comme prêtre s'est fait sentir »

loic prunieres

Le jeune homme de 29 ans, originaire de l'Ile de la Réunion, sera ordonné diacre en vue du sacerdoce le dimanche 21 juin prochain, en l'église Notre-Dame de Bon Port des Sables d'Olonne. Séminariste pour son diocèse d'origine au séminaire de Nantes, Loïc est actuellement en insertion dans la paroisse Sainte-Marie des Olonnes.

 

Loïc est né et a grandi à la Réunion, plus précisément à Mont-Vert-Les-Hauts, un quartier des hauts de Saint-Pierre, une ville au sud de l'île. Fils unique, son père travaille à l'usine sucrière et sa mère, désormais retraitée, était enseignante spécialisée auprès des enfants en difficulté. Loïc a fait toute sa scolarité dans l'enseignement public. « J'ai suivi le parcours de catéchèse que propose le diocèse : quatre années de catéchèse avec la première communion à 8 ans et la confirmation à 12 ans. Après cela, j'ai déserté les bancs de l'église jusque vers 18 ans », raconte-t-il. Dans sa jeunesse, Loïc fait beaucoup de sport et de musique. « C'est justement par la musique que j'ai retrouvé le chemin de l'Eglise. En effet, le curé de ma paroisse cherchait des musiciens pour une messe de Noël. Lorsqu'il m'a demandé de jouer de la guitare, j'ai tout de suite accepté : on ne refuse pas un premier concert devant 600 personnes ! Petit à petit, j'ai trouvé ma place au sein de la paroisse et j'ai repris goût d'aller à la messe... même sans jouer de la guitare ! »

 


Interpellé par le témoignage des prêtres exerçant leur ministère


Après un baccalauréat professionnel de mécanique automobile, le jeune homme part à Paris pour une école de musique où il étudie la guitare jazz pendant deux ans. C'est au cours de cette période qu'il commence à cheminer vers le ministère de prêtre. « J'étais engagé au sein de ma paroisse à Clichy. Je jouais de la guitare à la messe, j'étais animateur à l'aumônerie de l'Enseignement public et bénévole au Secours Catholique. C'est en étant au service que le désir de servir le Christ et l'Eglise en tant que prêtre s'est fait sentir. À travers ces différentes activités j'ai aussi été interpellé par la figure du Christ qui nourrit les foules, qui guérit les malades, qui remet l'homme debout, qui mange avec les pécheurs et qui pardonne. C'est aussi en voyant des prêtres exercer leur ministère que je me suis dit : peut-être que je serai heureux en tant que prêtre ? » Loïc pousse alors les portes du service des vocations et commence à réfléchir avec d'autres jeunes. Après avoir obtenu son diplôme de musique, il retourne à la Réunion pour une année propédeutique, puis part un an à l'île Maurice pour l'année de fondation spirituelle. Au terme de ces deux années, Loïc entre en septembre 2010 au séminaire de Nantes.

 

Beau témoignage de fraternité entre le diocèse de Luçon et celui de la Réunion


À quelques semaines de l'ordination diaconale, le jeune homme exprime sa profonde reconnaissance pour toutes les personnes qui l'ont accompagné pendant ces années au séminaire. « Je remercie le diocèse de Luçon de m'avoir accueilli. C'est un beau témoignage de fraternité entre deux diocèses : des prêtres, des diacres et des laïcs de Vendée donnent de leur temps et partagent leurs savoir-faire et s'investissent pour former un séminariste qui n'est pas de leur diocèse », souligne Loïc. « Ce sont aussi les communautés chrétiennes de Montaigu, Chantonnay et des Sables d'Olonne qui m'ont accompagné durant ces années. Je suis aussi reconnaissant envers les jeunes que j'ai côtoyés. Je pense aux jeunes de ces paroisses, mais aussi à ceux de l'équipe d'animation du Pélé de Lourdes et de la JOC, la jeunesse ouvrière chrétienne, et de l'ACE, l'action catholique des enfants. À leur manière, ils m'ont fait progresser et m'ont aidé à avancer jusqu'à l'ordination. Dans le diocèse de Luçon, j'ai été heureux de découvrir la vie en mouvement d'action catholique qui m'a fait grandir humainement et spirituellement. Cela m'a rendu plus attentif au monde ouvrier, au milieu populaire et à ceux qui sont en marge. »

 


Loïc raconte aussi qu'une autre activité l'a marqué dans son cheminement : la rencontre des personnes migrantes. « Leur histoire et leur témoignage de vie sont de belles leçons de courage et d'humilité. J'ai vécu beaucoup de moment de joie lors des repas partage avec les personnes venues de différents pays. A leur côté, j'ai découvert la fraternité de manière concrète : nous sommes tous frères, quelles que soient notre religion, notre langue, notre culture. Les personnes migrantes m'ont donné un autre regard sur le monde et elles élargissent ma prière. »

 

Pour Loïc, la mission du diacre qu'il vivra dans quelques semaines, est « une façon de donner et de partager à d'autres ce que j'ai reçu. En effet, j'ai eu la chance de rencontrer le Christ et de pouvoir approfondir ma foi. Je souhaite donc annoncer aux hommes l'Evangile, car il donne sens à la vie et me rend heureux ».

 

Anne Detter-Leveugle

 
 

Facebook


Calendrier

Novembre, 2017
< << Aujourd'hui >> >
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      

Facebook

FB

Widget don

2017 Denier - Widget

Widget Conférences

  Conference eglise et societe logo Widget

Publicite

Don
Cycle mariage
Conférence
Cloture Jubilé
3 ouvrages

 

Widget Newsletter

Inscrivez-vous aux newsletters

Widget Annuaire

 Widget Annuaire

Widget Rechercher document

 Widget Rechercher document

Widget Messes Info

Widget Messe Info