Alix et Nicolas Le Floch : « Dire aux jeunes que la sexualité est belle et l'amour vrai possible »

CEV-n°151-Témoin-BDDepuis un an et demi, sous l'égide de l'UDAF 85 (Union Départementale des Associations Familiales), Alix et Nicolas Le Floch interviennent dans des collèges et lycées de la côte vendéenne pour parler aux jeunes d'éducation affective et sexuelle. Dans cet engagement, ces catholiques pratiquants s'attachent à transmettre aux adolescents un message situé en phase avec celui de l'Eglise.

 

Âgés respectivement de 29 et 33 ans, Alix et Nicolas ont quitté depuis deux ans la région parisienne pour s'installer à la Chaume, aux Sables d'Olonne. Mariés depuis sept ans et parents de quatre enfants, ils se sont investis dès leur arrivée. Membres d'une équipe Notre-Dame, ils en vantent la pédagogie et le bien-fondé des exercices concrets. Alix participe aux Maisons d'Évangile, initiées par le service de vie spirituelle du diocèse, pour prier autour de la Parole. Enfin, le couple a le projet d'aider en paroisse, peut-être l'an prochain, à la préparation au baptême des enfants d'âge scolaire.

 

 

Des jeunes souvent mal informés

 

Nicolas avait aussi un projet dans lequel il a proposé à son épouse de l'accompagner : parler d'amour et de sexualité aux collégiens et lycéens. « Ce sont deux sujets liés, qui accompagnent chacun de nous durant toute sa vie, explique-til. Or contrairement à ce que l'on pourrait croire, les jeunes en âge scolaire sont souvent peu ou mal informés. Et sur certaines questions, ils ont des idées faussées par ce qu'ils peuvent voir ou entendre.»

 

C'est avec l'UDAF 85 et après une formation les ayant confortés dans leur désir qu'Alix et Nicolas se sont lancés, à la rentrée 2015. Avec une première séance au cours de laquelle ils ont dû improviser : « J'étais troublée sans doute, j'ai oublié à la maison la plupart de ce qu'on avait préparé ! se souvient la jeune femme avec amusement. Mais tout s'est bien passé ».

 

Concrètement, ils animent de quatre à cinq rencontres par an d'une durée de deux heures. En amont de chacune, les élèves concernés peuvent poser de manière anonyme des questions. Alix et Nicolas les reçoivent par le biais de l'établissement et, avec elles, construisent le canevas de leur intervention.

 

 

Besoin de poser des mots

 

« Même quand elles sont provocantes, les questions cachent souvent un besoin d'entendre des adultes donner leur avis. Par exemple pour les questions d'ordre physiologique ou touchant aux pratiques sexuelles, les ados en parlent entre eux, mais rarement ou jamais à un adulte. Nous ne sommes pas leurs profs, ni leurs parents, et aucun adulte de l'établissement n'assiste à une rencontre. La parole est libre tant qu'elle est respectueuse. »

 

D'autres sujets font l'objet de développements systématiques et parfois détaillés de la part d'Alix et Nicolas. « La pornographie, en premier lieu. On rappelle qu'il s'agit d'une industrie, avec ses codes, qui ne sont pas ceux de la vie réelle. On peut estimer "légitime" d'être curieux et de vouloir savoir ce qu'est une vidéo porno. Mais on explique que s'y complaire est le meilleur moyen de rater sa sexualité ! »

D'autres thèmes, essentiels, sont abordés sans tabous : la fidélité, la contraception, jusqu'aux sujets les plus graves : l'avortement, le viol. « Nous disons ce que sont les choses. Un avortement est la mort donnée à un bébé. Un viol est un crime puni par la loi. Nous leur parlons sans culpabiliser qui que ce soit, mais clairement. Pour la plupart des 14-18 ans, le sexe c'est du fun et du jeu ! Nous recadrons les choses en sollicitant leur capacité à comprendre que c'est bien davantage. C'est très beau, la sexualité et oui, l'amour pur, sincère et fidèle existe ! »

 

Si elles sont organisées dans un cadre laïc, les rencontres sont clairement pour Alix et Nicolas un moyen de témoigner de leur foi. « L'Eglise nous demande de rejoindre les gens là où ils sont. La plupart des élèves sont loin de la foi. Notre message est axé sur le respect du corps et la beauté de la relation amoureuse, dans un triptyque "corps-cœur-esprit". Nous affirmons qu'une relation épanouie prend en compte ces 3 notions. Cela correspond à nos convictions de chrétiens. C'est une forme d'évangélisation. »

 

 

 

Propos recueillis par Christophe Butruille

 

Facebook


Calendrier

Juillet, 2017
< << Aujourd'hui >> >
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

Cathédrale de lumière

2017-08 Cathedrale de lumières - Widget

Année de l'Eucharistie

Annee de l'Eucharistie 2016-2017 Logo - Longeur fond blanc - widget

Facebook

FB

Widget don

2017 Denier - Widget

Widget Conférences

  Conference eglise et societe logo Widget

Publicite

Je fais un don !
jubile2017.og
Jubile 2017
12 au 15 août

 

Widget Newsletter

Inscrivez-vous aux newsletters

Widget Annuaire

 Widget Annuaire

Widget Rechercher document

 Widget Rechercher document

Widget Messes Info

Widget Messe Info