CEV n°169

Siloë fête ses 50 ans !

169 Parution le octobre 2018
EditoSommaire
CEV-n°169-Couv-BD
Haut

Edito

Une lettre du pape François au peuple de Dieu

 

Face aux révélations toujours plus nombreuses d’abus sexuels sur des mineurs par des membres du clergé, face aussi à la passivité ou même à la complicité d’évêques devant ce fléau, le Pape François s’est adressé à tout le peuple de Dieu. Il reconnaît d’abord profondément « la souffrance vécue par de nombreux mineurs à cause d’abus sexuels, d’abus de pouvoir et de conscience, commis par un nombre important de clercs et de personnes consacrées ». Il ajoute que cela nous oblige « à condamner avec force ces atrocités et à redoubler d’efforts pour éradiquer cette culture de mort ».

 

« Eradiquer cette culture de mort » : l’expression est très forte. On sait que saint Jean-Paul II l’employait à propos de l’accoutumance collective à la banalisation de l’avortement et à l’euthanasie dans nos sociétés occidentales. La culture est ce dans quoi nous baignons, ce qui nous porte et nous conditionne nos réflexes quotidiens. Toute culture est fondamentalement une puissance de vie, mais il arrive qu’elle véhicule aussi des ferments de mort.

 

C’est le cas ici, quand un certain aveuglement collectif et le manque de vigilance des chefs a permis aux crimes pédophiles de se multiplier dans les milieux d’Eglise en ignorant les blessures vitales et les souffrances irrémédiables des enfants victimes de tels actes. Et le pape nous exhorte à « éradiquer cette culture de mort », c’est-à-dire à arracher jusqu’à la racine ce cancer qui ronge le corps de l’Eglise.

 

C’est bien sûr d’abord la responsabilité des pasteurs, évêques et prêtres qui est engagée. L’opinion publique a raison de nous demander des comptes et à exiger des mesures concrètes. Mais le pape invite aussi « tout le saint peuple fidèle de Dieu à l’exercice pénitentiel de la prière et du jeûne, conformément au commandement du Seigneur, pour réveiller notre conscience, notre solidarité et notre engagement en faveur d’une culture de la protection et du “jamais plus” à tout type et forme d’abus. »

 

En effet, comme le rappelle saint Paul, notre corps forme un tout et c’est tout le corps de l’Eglise qui doit se mobiliser pour lutter contre le cancer de la pédophilie. Le jeûne et la prière sont des moyens prônés par Jésus lui-même pour arracher les racines du mal en chacun et dans le monde entier.

 

C’est pourquoi je vous invite à la prière et au jeûne dès maintenant, mais plus particulièrement les vendredis de l’Avent, en ce temps où nous nous préparerons à accueillir le Verbe qui s’est fait chair pour habiter parmi nous, le Fils de Dieu qui a pris corps et s’est présenté comme un petit enfant désarmé pour nous rejoindre dans notre humanité blessée par le péché.

 

✠ François JACOLIN,

Évêque de Luçon


Haut
--------------------------------------

Sommaire

01 Édito de notre évêque
02 Parole de Dieu
03 Officiel
05 Actualités
06 Arrêt sur images
08 Vie dans le diocèse
11 Du côté des paroisses
12 DOSSIER : Siloë fête ses 50 ans !
17 Mémoire du diocèse
19 Page culture
20 Témoin
Haut

Facebook


Calendrier

Octobre, 2018
< << Aujourd'hui >> >
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Agenda - Evêque de Luçon

Mgr Jacolin Widget - Agenda

Facebook

FB

Widget don

2018 Denier - Widget

Widget Conférences

Soirees eglise et societe logo - Widget

Publicite

Relais Pascal 2020
Formation Théo
Forum Wahou

 

Widget Newsletter

Inscrivez-vous aux newsletters

Widget Annuaire

 Widget Annuaire

Widget Rechercher document

 Widget Rechercher document

Widget Messes Info

Widget Messe Info